Bonjour,

Cela fait un bon moment que je souhaitais aborder ce sujet.

Et oui, j'ai les cheveux frisés, et depuis toute petite.

A cette époque, jolie brunette bouclée, pas de problème ! On m'aimait telle que j'étais, on me flattait même : Au moins, toi tu n'auras pas besoin de permanente plus tard ! Au moins, toi, tu as du volume !..........

J'ai vécu toute mon existence jusqu'à présent, tiraillée par les modèles existants :   on me voulait raide, j'étais frisée ;    j'étais raide (rarement), on me trouvait finalement mieux frisée !

Quand je me regarde, je vois une femme brune, reflets auburn, un visage poupin, des yeux noisette vert, une jolie petite bouche bien dessinée, et je me dis : finalement, pas mal les frisettes............ Elles vont bien à ta physionomie, avec ta bouille. Bref, je me suis habituée à mon style, depuis tout ce temps ...

Pourtant, il y a vraiment des gens qui sont indélicats ; vous me direz ce que vous en pensez !

Il y a une quinzaine de jours, je suis allée à une "Rencontre cinématographique méditerranéenne". On y présente des films d'auteurs, tous purs produits de la façade méditerranéenne : Italie, Maroc, Tunisie, Iran, Chili, Espagne, Portugal, Algérie, Israël, Grèce, France bien sûr, etc, etc...

Ce jour là, il s'agissait d'un film iranien : "LE CLIENT". Je me suis glissée dans une rangée pour trouver une place. Enfin assise à la droite d'un homme, sa femme me lance, d'un air narquois : 

-"Vous n'êtes pas blonde ! Mon mari aurait eu la brune d'un côté, et la blonde de l'autre (la femme était brune cheveux raides au carré).  Et, d'un ton inquisiteur, elle rajoute : -"Vous êtes TUNISIENNE ? Vous en avez le TYPE en tout cas, avec vos cheveux frisés.... Vous venez d'où ? ".

Avec ses cheveux raidis, elle ressemblait plus à un PLAYMOBIL qu'à une femme du monde !

 

Interloquée par ce MANQUE DE TACT ABSOLU, (je ne l'avais jamais vue auparavant), je réponds :

-"Non, Madame, je ne suis pas tunisienne. Mon père était Espagnol et ma mère Bourguignonne. Il n'y a pas que les Maghrébines qui ont les cheveux frisés... Remarquez, peut-être bien que les Maures sont passés par là, entre les invasions, les viols de guerre...  PERSONNE N'EST A L'ABRI, VOUS SAVEZ  !  (Et toc !)

Entre temps, je rencontre une amie à un rang derrière moi, et j'en profite pour tourner le dos à cette femme particulièrement INDELICATE (après tout, je n'étais pas sa copine que je sache !).

Plus tard, j'ai réfléchi à tout cela. A mon avis, la femme était jalouse, car lorsque je me suis assise près de son mari, il m'a adressé gentiment la parole par un : Bonsoir, vous êtes bien assise ? je prends un peu de place il est vrai, mais je vais me faire tout petit, entre deux BELLES FEMMES" (il pensait que sa corpulence pouvait peut-être me géner et s'est renfoncé dans son siège pour me laisser passer). Playmobil aurait certainement préféré qu'il m'ignore, qu'il détourne la tête, ou qu'il aille dans son sens à elle, ce qu'il ne fit pas ! Au contraire, à sa façon il me complimentait de m'être installée près de lui ..............

Piquée à vif, il fallait bien qu'elle essaie de me rabaisser par des propos inappropriés.

Une fois le film terminé, Playmobil s'est crue obligée de me dire : - Au revoir Madame  (elle devait se sentir mal à l'aise du ton qu'elle avait employé pour tenter de me diminuer...  Ce à quoi je ne répondis rien,  vu que je discutais avec ma voisine de droite sur ce film.................... L'indifférence n'est-il pas le plus grand des mépris ?

Cela soulève le problème des dictats de la société, du conformisme, du "politiquement correct", et surtout de l'image qui est véhiculée par les médias autour de la femme. Dès que l'on s'accepte telle que l'on est : un brin naturelle, un brin sauvageonne, que l'on a du  charme, un "style" à soi, un "look", une "allure", il y aura toujours des censeurs qui vous feront sentir que vous avez un petit quelque chose de "DIFFERENT"...

Rien qu'à cause de cela, je n'ai pas envie de changer de tête !

Cette femme n'est qu'une maigre représentation des nombreuses fois où j'ai dû me justifier du fait de n'être "QUE" Française de souche Espagnole et Bourguignonne, auprès de gens inquisiteurs, qui ne se souciaient pas de ce que je pouvais ressentir face à leurs propos ; non, ils voulaient seulement assouvir leur curiosité malsaine ! Je n'ai jamais demandé tout de go à une personne son origine ethnique, son poids, sa taille, ou son âge, et pourquoi pas combien elle gagne tant qu'on y est... 

La Société dans laquelle nous vivons est violente, agressive, conformiste, insidieuse... Je pense à toutes celles (les bouches "trop" pulpeuses, les fesses "trop" généreuses, les nez "trop" forts, les seins "trop" gros, les "trop" petites, "trop" grandes, pas assez ceci, trop cela, .............. bref, toutes celles, et elles sont nombreuses, qui ont un "TRUC", ce petit quelque chose qui les met en valeur les bons jours, qui les "SUBLIME" même (car ce charisme là, tout le monde ne l'a pas) , et les fout au rancard les jours de grisaille quand elles se sentent moins bien dans leur peau, à cause de tordus qui leur laissent entendre qu'elles ne rentrent pas dans le moule...

La connerie humaine n'a pas de limite !

Et vous, qu'en pensez-vous ? Avez-vous été confrontée à ce type de mésaventure, plus ou moins insidieuse, qui vous ramène encore et toujours à votre look, vos cheveux, votre nez, votre poitrine ... ou une particularité quelconque de votre anatomie ?

 P.S. : c'est dommage que je ne sache pas bien utiliser suffisamment cette plate-forme , pour apporter des créations au point de vue design de mon blog. Ce n'est pas évident pour moi, mais je m'informe. Faut-il que je prélève un logiciel quelque part et que je l'introduise sur cette plate-forme ? Si vous avez la gentillesse de me le dire, ce serait vraiment sympa, d'autant que j'ai plein de choses à publier, qui sont en préparation.......   Merci.